وادي ريغ و الحروب الداخلية

L'OUED RIGH ET LES GUERRES INTESTINES


 
       Cette période est excellence la voie du nomadisme qui caractérisé la vie des gens de la région du fait de l'instabilité et les guerres répétitives qu'engageait l'armée Romaine et leur allié afin d'engranger leur partie d'esclaves , guerriers et gladiateurs d'Afrique centrale et sub-saharienne , et ou touggourt constitue un passage obligatoire et un point de repos et de rassemblement de toutes les richesses récoltées durant leurs compagnes .   Cette situation n'est signalée par aucun document ni par aucune ruine témoin du passage des romains , mais les écrits s'accordent a dire que le manque de vestige romain est dû essentiellement au manque de matériaux "absence de roche - gisements de pierres - forêts . Nous adhérons complètement à ce point de vue mais il est certain que le passage des romains à laisser des vestiges bâtis avec des matériaux locaux et qui ont pu disparaitre avec le temps.
 
 Aussi nous n'avons aucun doute que durant les périodes précédant ElFath Alislami les religions chrétienne et juive se côtoyait par la pratique des autochtones, et cela explique la facilite avec laquelle ils embrassèrent l'Islam .
 
 Le desert a toujours ete le refuge des dissidents et des perturbateurs; tous les révoltés, que cherchent à atteindre les armées des vizirs, se jettent dans le désert pour échapper aux poursuites. Ouargla recueille Abou Yazid en 925 et le Gourara abrite Abou Hammou en 1372. (1)